Logo fr Global Faire un don

Bases de données: Vers l'abolition de l'asservissement légalisé des migrants grâce au partage d'information

GlobalModifier

Détails du document

 

Impression et sauvegarde

Article électronique

Les habits neufs de l’esclavage

Date

2015-11-17

Auteurs

Roger Botte

Résumé

L’esclavage, comme la traite des esclaves, a été une pratique soutenue, codifiée, instituée par les États. Puis, à partir de la fin du xviiie siècle, avec le développement d’une internationale abolitionniste transatlantique et les luttes des esclaves eux-mêmes, l’esclavage a été encadré, réglementé, pour être progressivement officiellement aboli. Enfin, l’esclavage a fait l’objet d’interdits internationaux, de sanctions pénales internes et apparemment d’une réprobation morale universelle. Or, si l’esclavage dans sa version d’antan a été aboli partout en tant que forme de travail autorisé par la loi, de même que le statut juridique d’esclave a disparu des législations en vigueur, ces usages sont loin d’avoir été complètement éliminés. Sinon comment comprendre l’inflation sans pareil des appellations les plus diverses : « travail forcé » ou « obligatoire » (ou même parfois « travail forcé nouveau »), « servage » (considéré comme l’équivalent de l’esclavage agraire), « formes extrêmes de dépendance », « travail contraint », « esclavage contemporain » ou « moderne » – appelé ici « esclavage métaphorique » par Alain Morice –, « servitude pour dette » (souvent désignée par les termes « travail servile »), « travail non libre », exploitation de certains travailleurs (ou travailleuses) migrants, de la main-d’œuvre enfantine, « esclavage domestique », etc., autrement que comme la prolifération multiforme, en dépit de l’inscription de ces prohibitions dans des traités internationaux, de nouveaux avatars, dont une part apparaît en contournement des diverses abolitions. Quand telle pratique est rendue impossible, surgissent d’autres formes sournoises d’appropriation du travail.

Titre du périodique

Cahiers d'études africaines

Number of pages

15

Éditeur

revues.org

Fichiers joints

Liens

Secteurs économiques

General relevance - all sectors

Types de contenu

Policy analysis, Current Policy et Past policies

Pertinence géographique

Global

Langues

Français